Réussir avec son blog : pas 1 ni 36 solutions

0
62

Une multitude d’outils de monétisation de blog foisonnent sur internet. Quoique certains soient plus des sources d’angoisses que de vraies solutions. Mais ce qui est bien avec le web, c’est que les éléments se complètent pour former un bon compromis : navigateur, templates et plug-ins, publicité contextuelle, affiliation… Ce n’est pas forcément automatiquement rentable, mais à force de travail et de patience, c’est finalement payant.

Des solutions et des alternatives

Comment rentabiliser son site de blog ?  Ce qui vient tout de suite à l’esprit : la publicité. Encore faut-il avoir les bons outils en main. AdSense est pour l’heure la solution phare pour bénéficier de revenus faciles avec le blog : c’est simple à implémenter, c’est gratuit… mises à part quelques astuces pour optimiser comme : le codage pour avoir le choix des mots-clés et l’emplacement de l’annonce dans la zone de texte ou en haut de page par exemple.

Mais à côté, pour ne pas subir de possibles « sauts d’humeur » de Google AdSense, il vaut mieux alterner ses annonces avec celles d’autres régies concurrentes comme Mirago ou Click4france qui marchent plus ou moins de la même manière. Il faut cependant bien sélectionner en fonction des types d’annonces (certains ont des contenus pour adultes, relatifs aux jeux…).

L’affiliation et autres techniques en rajout

Bien que plus profitable aux annonceurs qui économisent de fait leur budget publicitaire, participer  à un programme d’affiliation n’est pas moins intéressant pour le blogueur. Là encore, le choix des produits de l’affilieur et du réseau même peut peser sur les gains, ou les pertes ! Et il ne faut pas non plus trop espérer de gros bénéfices. Mais pour s’assurer d’un revenu constant et d’un avoir non déficitaire, les réglages du blog sont de mise : optimisation du design et du thème, référencement, choisir le bon emplacement des pubs… Il ne faut pas non plus négliger certaines astuces : intégration de pubs contextuelles, vente de ses propres produits, utiliser Facebook et Twitter etc.

Autrement dit, surfer sur les possibilités du web consiste avant tout à faire que le blog soit intéressant pour beaucoup. Mais même si on arrive à maximiser le trafic et le taux de conversion, compter sur des avantages pécuniaires en 2, 3 mois relève généralement de la fantaisie. Il faut patienter, persévérer et toujours viser long terme !