Investir dans la publicité mobile : quel impact sur le marketing ?

0
340

Une stratégie commerciale basée sur un marketing de contenu adapté et significatif est un nouvel idéal. Pour autant, cela ne réussira pas tellement à générer du trafic pour les marques. La bonne vieille pub n’est pas prête d’être abandonnée, même si les annonceurs semblent concéder à rectifier leur tir par des contenus plus engageants, plus adaptés à chaque utilisateur. En effet, désormais, il faudra considérer davantage ce que le consommateur est prêt à recevoir sur son écran de mobile.

Smartphone : véhicule de marketing par excellence.

Principal accès du consommateur aux informations du web, il est aujourd’hui considéré comme le canal le plus pertinent pour maximiser la notoriété des marques et des services. A cette ère du numérique qui promet d’être plus productive prochainement, avec l’avènement des AI et de nouveaux opus en NTIC, le smartphone est au centre de toutes les stratégies digitales.

Mais il va falloir investir un peu plus que dans de la pub intempestive et intrusive, laquelle semble ne pas encore vouloir sortir des mœurs. Même si une grande majorité de mobinautes « s’attendent » à recevoir leur lot de pubs par heure, et que seules quelques dizaines sur mille paient pour ne pas en avoir sur leur écran, il faut dire que la méthode ne marche toujours pas.

Miser sur une nouvelle entente entreprise-annonceur-consommateur.

La plupart des internautes et mobinautes cherchent même à rentabiliser leur temps passé à lire des médias publicitaires. C’est le prix à payer, par exemple, pour obtenir certaines gratuités pour certains services, apps… Mais pour devenir des clients potentiels, les consommateurs veulent aujourd’hui quelque chose de plus approprié, susceptible de les engager. Et c’est grâce à un échange de valeur plus équilibré entre la marque, l’annonceur et le consommateur, que ce « quelque chose » pourra être identifié et utilisé pour vendre. La performance de l’entreprise est intimement basée sur cette nouvelle relation.