Vendre ses produits et rentabiliser son site : toujours le client d’abord ?

0
245

La mise en route d’un site internet est bien entendu précédée de quelques études de marché, comme sa rentabilité au milieu de milliers d’autres sites du même domaine que l’entreprise propriétaire, comme la pérennité de l’affaire… En effet, l’essentiel n’est pas seulement de faire un départ en trombe en réunissant le maximum de monde d’emblée. Il s’agit surtout de faire en sorte que ces gens achètent et y restent le plus longtemps possible. Pour cela, le client est toujours ROI ! (Notez que ce terme est le sigle anglais pour retour sur investissement)

Sur quel genre de clientèle investir ?

Faut-il se limiter à des catégories de clientèles dites : cibles ? C’est souvent une question que se posent bon nombre d’entreprises qui ont choisi une niche spécifique, alors qu’il est tout aussi nécessaire de se faire connaitre par des gens étrangers au domaine. En fait, plutôt que d’opérer une démarche sélective, l’attitude la plus louable serait d’identifier avant tout des besoins, pour ensuite connaitre les meilleures manières de les satisfaire. Mais par ailleurs, il faut faire attention à certains détails préférentiels (emballage, prix, prestations supplémentaires…), lesquels ne sont pas non plus forcément communs à tous les clients. Solution : créer la marque.

Et ce n’est pas toujours ce que le client veut.

En matière de service ou de vente en ligne, il n’y a pas vraiment de secret. Tout est dans sa façon de communiquer avec les autres, en supposant bien sûr que ce qu’on propose aux autres est efficace et fidèle à la description du site. Si vous voulez vous imposer comme une entreprise qui fournit la qualité, il faut rectifier un peu cette idée selon laquelle ce qu’il faut faire, c’est ce que le client veut. Mais justement, il faut avoir à l’idée que le client ne sait pas ce qu’il veut. C’est à l’entreprise de l’orienter grâce à ses produits et ses formules d’explication.

En mettant à la disposition des lecteurs de quoi nourrir leur intellect, vous les captivez par ce que vous pouvez leur offrir. Et pour les convaincre de rester, l’entreprise devra leur prouver la valeur de sa solution POUR le client.